Zoom sur les volets roulants

Les caractéristiques et atouts de ce modèle

Volets roulants modernes

Date de publication : 1 décembre 2022 - Temps de lecture : 5 minutes

Bien choisir son volet roulant nécessite de connaître ses principales caractéristiques, tant en termes de performances qu’en termes d’esthétique. Outre les avantages et les inconvénients liés au matériau choisi, ce modèle de volet spécifique présente des atouts indéniables et diverses options que nous vous présentons ci-dessous.
 

Un succès avéré

Parmi les plus répandus, les volets roulants offrent un rapport qualité/prix à toute épreuve. À la fois économiques, pratiques et durables, ils permettent une protection solaire, thermique et phonique à toute épreuve tout en s’adaptant à presque tous vos projets. En effet, quels que soient le style, la taille et l’emplacement de vos fenêtres, des volets roulants conviendront parfaitement.

De plus, s’actionnant depuis l’intérieur sans avoir à sortir les bras pour les ouvrir et les fermer, ce modèle vous permettra non seulement davantage de confort au quotidien, mais également des économies d’énergie puisque vous garderez la chaleur ou la fraîcheur de votre habitation. Ils sont également conçus pour une installation facile et rapide, vous n’aurez donc aucune difficulté à les poser, que ce soit dans le cadre d’une nouvelle construction ou d’une rénovation.

Enfin, sachez que les volets roulants sont idéaux pour bénéficier d’une obscurité totale, notamment dans les chambres à coucher. En effet, une fois fermés, ils ne laissent passer aucune lumière, même en plein jour. Il est également possible de les ouvrir complètement, ou seulement en partie pour une luminosité réduite. Les lames du tablier étant ajourées vous pourrez voir l’extérieur sans être vu, ce qui est parfait pour préserver son intimité.

Volets roulants avec coffre

Un modèle avec ou sans coffre

Le coffre est ce qui permet de dissimuler à la vue le mécanisme (aussi appelé « tablier ») du volet enroulé. Il s’agit d’un bloc rectangulaire accroché au mur et donc apparent, ou encastré à l’intérieur dudit mur, et donc invisible. Son rôle est esthétique avant tout et son achat sera dicté par vos préférences et votre décoration intérieure.

Le matériau idéal

Comme pour vos profilés eux-mêmes, vous aurez évidemment la possibilité d’opter pour l’un des matériaux les plus universels que sont le bois, l’aluminium ou le PVC. Toutefois, vous pourrez également leur préférer le métal ou l’option composite. Là encore, chaque modèle a ses avantages et ses inconvénients. ·

  • Particulièrement durable, le PVC propose de nombreuses possibilités de personnalisation tout en étant extrêmement isolant. Choisir ce matériau vous permettra donc de faire de belles économies énergétiques. ·
  • Naturel et chaleureux, le bois, bien que plus rare, est toujours très apprécié pour son esthétique authentique. De plus, certaines essences exotiques apporteront une touche originale à votre intérieur, sans oublier qu’il s’adapte aisément aux différentes conditions climatiques. Notez toutefois qu’il demandera davantage d’entretien que ses homologues. ·
  • Très faciles à entretenir, les volets en aluminium sont connus pour leur longue durée de vie et leur résistance aux intempéries. De plus, ce matériau présente un excellent rapport qualité/prix qui en fait l’un des plus répandus. Sans compter sa grande solidité qui vous assure un quotidien plus sûr en termes de sécurité. ·
  • Davantage utilisé dans le secteur professionnel, les panneaux en métal permettent de renforcer la sécurité d’un bâtiment par leur robustesse. Également simples d’entretien, ils nécessitent en revanche un traitement spécifique et régulier contre la rouille afin d’être gardés en bon état. ·
  • Enfin, le composite est un mélange d’aluminium et de PVC qui permet d’allier leurs qualités respectives. Le résultat en sera donc une grande solidité et une résistance importante face aux intempéries, ainsi qu’une isolation intéressante.

La motorisation

Pour un confort maximal ou si vous êtes adepte des maisons connectées, vous pouvez également opter pour un système de commande à distance. Vous pourrez ainsi contrôler l’ouverture et la fermeture de vos volets à partir d’un boîtier fixe installé chez vous, voire via votre smartphone. Il est également possible d’intégrer ce système de commande à votre installation domotique. De plus, cette option représente un obstacle supplémentaire pour d’éventuels cambrioleurs, ce qui augmente la sécurité de votre logement.

La commande manuelle fonctionne de façon similaire ; il s’agit d’un interrupteur intégré dans le mur, à côté de la fenêtre. Très pratique et sûr, il est un peu moins intéressant que le système de commande à distance mais reste préférable à la simple manivelle.
 

Une bonne isolation

En ce qui concerne l’isolation, ce modèle de volet n’est pas non plus en reste. Fermé, une couche d’air se crée entre lui et la fenêtre, jouant le rôle d’isolant thermique et phonique. Le passage d’air est également limité par les coulisses équipées de joints brosses sur lesquelles glissent les lames du volet.
 

La couleur

Comme pour le coffre, le choix de la couleur est avant tout une décision esthétique qui dépend de votre décoration déjà en place. Si le blanc a le mérite d’être intemporel et de ne déparer aucun intérieur, du plus classique au plus moderne, vous pouvez également opter pour un gris-anthracite plus industriel ou pour un beige-sable traditionnel pour insister sur l’aspect authentique.

L’aluminium permettra davantage de personnalisation que le bois ou le PVC qui, eux, pourraient se déformer sous les rayons du soleil.
 

L’entretien

Enfin, notez que chaque type de volet a ses spécificités d’entretien. Quel que soit son matériau, un volet roulant doit être entretenu régulièrement pour conserver à la fois son aspect esthétique et ses performances. En effet, le temps peut naturellement les salir et les faire jaunir, ce qui porterait préjudice à l’aspect général de votre habitation, mais ils peuvent également s’user plus rapidement si des saletés s’introduisent dans le mécanisme, ce qui entraînerait des pannes de plus en plus fréquentes. Même un volet à commande manuelle peut s’abîmer d’un point de vue fonctionnel et ne plus savoir monter et/ou descendre en raison d’un blocage quelconque.

Un volet roulant doit être entretenu deux à trois fois par an dans les régions connaissant régulièrement des intempéries importantes. Concrètement, il s’agit de graisser et lubrifier les coulisses afin d’éviter les grincements, de surveiller le mécanisme intérieur, notamment le positionnement des différentes pièces et l’éventuelle présence d’humidité dans les rouages. Évidemment, l’entretien des panneaux eux-mêmes dépendra du matériau utilisé : de l’eau savonneuse pour le PVC et l’aluminium, un ponçage, voire un traitement adapté pour le bois.
 

Les inconvénients

Une esthétique un peu moindre

Si tous les goûts sont dans la nature, les volets roulants sont généralement moins appréciés d’un point de vue esthétique que les volets battants, par exemple, qui bénéficient d’un cachet bien supérieur. Si les modèles les plus récents ont été conçus pour être plus jolis, ils sont aussi plus onéreux et les coffres dont ils sont pourvus sont, eux, toujours disgracieux.
 

Une interdiction possible

Certaines communes peuvent vous refuser l’installation de ce type de volets moins élégants, notamment si votre logement se situe à proximité d’un site historique inscrit au patrimoine. Veillez donc à vous renseigner au préalable pour ne pas risquer de mauvaises surprises.
 

Moins de lumière

La présence d’un coffre prend de la place sur le haut de la fenêtre, ce qui réduit le passage de la lumière naturelle vers l’intérieur. Une solution possible pour éviter ce désagrément est la pose en façade, toutefois l’esthétique en pâtira encore davantage.
 

Des contraintes difficiles en rénovation

Si l’installation de volets roulants ne pose pas de problème dans le cas d’une construction, le coffre doit généralement être installé en saillie du mur lors d’une rénovation, ce qui nuit à l’esthétique finale de votre habitation. De plus, si vous optez pour un modèle électrique, vos murs devront être creusés pour les différents branchements, ce qui nécessitera des travaux pour en refaire la peinture et le revêtement.